Le renouveau à partir des années 1960

A partir de 1960, la commune prend conscience de son patrimoine. Elle rachète des parcelles manquantes pour faire des aménagements, procède à des débroussaillages, appose des grilles sur les ouvertures pour protéger les bâtiments.

Dans les années 1970 et 1980, le développement du tourisme pousse la ville à continuer dans ce sens. Les visiteurs ont accès à une promenade publique autour du château, dans les fausses-braies dégagées. L'intérieur est ouvert ponctuellement, notamment à l'occasion des Journées du Patrimoine dans les années 1990.

A partir des années 2000, des travaux de mise en sécurité et des travaux d'urgence sont engagés avec le soutien de l'Etat et de la Région. 

Le château est inscrit par arrêté du 8 septembre 2010 à l'inventaire des Monuments Historiques, en totalité avec ses enceintes.  

En 2015, la chapelle royale Saint Sauveur restaurée est inaugurée après plusieurs mois de travaux de restauration financés par l'Europe, l'Etat, la Région, la commune et le Printemps des Pierres de Sommières. . 

De nouveaux projets de restauration devraient voir le jour dans les années à venir.